ANADEFI Centrale d’Echange d’Informations

Avec ANADEFI Centrale d’Echange d’Informations, vous pouvez  définir le périmètre de la centrale d’informations que vous souhaitez mettre en place : risques, incidents de paiements, évènements et répondre aux exigences et recommandations de conformité Bâle II et III, et de la Banque Mondiale.

ANADEFI Centrale d’Echange d’Informations (ACEI) est un logiciel modulaire qui permet de stocker sur un référentiel unique les informations sur les risques de contreparties et de mesurer leurs impacts sur les autorisations de crédit. L’intégration de l’ensemble des données dans un référentiel garantit la traçabilité de tous les changements, permet de gérer de grands volumes de données clients, et d’en donner une vision exhaustive et claire grâce aux fonctionnalités d’analyse financière et de notation d’ANADEFI.

ACEI est un logiciel prêt à l’emploi, paramétrable selon les besoins ; il est évolutif et s’adapte à la taille du projet et aux volumes des données ; il est flexible car il intègre les contraintes spécifiques à chaque Banque Centrale.

Les Fonctionnalités:

 

  • Base de données harmonisée
    • Référentiel tiers : identifiants, fiches signalétiques, nomenclatures, unités monétaires
    • Centrale des bilans : base de données financière harmonisée sur les entreprises, à l’échelle d’un pays ou d’une union de pays afin de gérer des données comptables et fiscales de différentes origines grâce au système des grilles de saisie multiples.
  • Système d’analyse financière et de diagnostic d’entreprise
    • Retraitement des données, analyse et harmonisation grâce aux grilles d’analyses multiples
    • Cotation (scoring) et Notation (rating) grâce à la Centrale des bilans, et à des méthodologies paramétrables. Génération d’une notation « Banque Centrale ».
  • Centrale des Incidents de Paiement
    • Stockage de tous les incidents déclarés par les établissements financiers concernant un individu ou une entreprise
    • Suivi des opérations  grâce à la génération de rapports, récapitulatifs d’amélioration ou de dégradation d’un compte particulier ou d’un ensemble de comptes.
  • Centrale  des Évènements
    • Enregistrement et historisation d’événements administratifs ou juridiques, internes ou externes.
  • Centrale des Risques
    • Stockage des informations concernant les engagements d’un individu ou d’une entreprise auprès des établissements financiers
    • Outil visant à limiter le surendettement, abaisser le taux d’impayés.
  • Observatoire économique
    • Exploitation des données pour établir des traitements de masse : analyses statistiques, états financiers agrégés, agrégats sectoriels standards ou spécifiques, panels sectoriels,  segmentation etc.
  • Plateforme de diffusion et de distribution de l’information
    • Possibilité de classifier l’accès à l’information :
      • Portail web public : information « libre d’accès » ; exemples : documents et formulaires administratifs, rapports de conjoncture, normes, agrégats, notice sur le système de notation, informations élémentaires du répertoire central des entreprises
      • Portail web institutionnels : à « accès restreint », par abonnement
      • Portail web marchand : pour les institutionnels ou grand public.

Références :

Banque des Etats d’Afrique Centrale (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, Tchad).
SCIE – Sénégal